Interview Dr Barbara Deconinck (UZ Leuven)
Diabète de type 2 précoce, un risque élevé de complications micro et macrovasculaires



La revue des dossiers de sujets chez qui le diagnostic de diabète de type 2 a été porté avant l'âge de 45 ans montre que cette précocité du diabète est loin d'être anodine. A 20 ans de distance du diagnostic, ces sujets se caractérisent par un contrôle glycémique difficile, nécessitant dans 4 cas sur 5 le recours à une insulinothérapie, par une prévalence particulièrement élevée de facteurs de risque et d'antécédents cardiovasculaires et par un risque prononcé de complications, autant d'éléments qui font se poser la question de l'intérêt d'une approche thérapeutique plus agressive.


© RoulartaHealthCare 2016
VIDEOS
1.   interview Pr dr André Scheen (CHU Liège-Ulg)
2.   Interview Pr Stefano Del Prato (Pisa, Italie)
3.   Interview Pr Philippe van de Borne (ULB)
4.   Interview Dr Barbara Deconninck (UZ Leuven)
ARTICLES
1.   DURATION-8
2.   EMPA-REG OUTCOME, nouvelles données
3.   SUSTAIN 6 : dans la ligne des précédentes
4.   Diabète et âge : un nouveau défi
5.   Retrouver un meilleur contrôle
6.   Assez de tergiversations, stop à la procrastination et à l'inertie
7.   Remplacer la malbouffe par des aliments sains
8.   L'étude SOS enrichit son palmarès
9.   Diabète : comment percevoir l’infarctus silencieux ?
10.   Faire régresser l’albuminurie